Caractéristiques du diagnostic de performance énergétique

diagnostic

Le DPE est un diagnostic obligatoire que tout propriétaire doit effectuer sur son logement avant de le mettre en vente ou en location. Document informatif pour le propriétaire, locataire ou acheteur, il donne la valeur du bilan énergétique du bien mais aussi son émission de gaz à effet de serre.

Utilité et nécessité de faire le DPE

Le DPE est à faire réaliser par un diagnostiqueur professionnel. Ce document permet au propriétaire de connaitre la performance en énergie de son bien et son taux d’émission de CO2, il peut l’exploiter pour maximiser ses chances de vendre ou de louer son bien. Ce document est très utile pour le futur acquéreur également qui pourra déjà prévoir ses dépenses énergétiques et de bien les gérer pour éviter les factures trop salées.

Que comprend un DPE ?

Il est constitué d’une part d’informations générales sur le propriétaire, le logement (adresse, type de bâtiment, superficie), le diagnostiqueur (qualification et entreprise employeur) et d’autre part, des informations énergétiques sur le logement.

Le DPE différencie les équipements énergétiques du logement en catégories selon le type d’énergie utilisée (gaz, électricité, bois, fioul,…) et indique les paramètres d’utilisation qui expliquent leur consommation énergétique. Le bilan énergétique annuel primaire et final en kWh de ces équipements est également mentionné avec les émissions de GES résultant de leur utilisation. Enfin, le DPE affiche une liste de recommandations facultatives pour bien gérer la consommation énergétique et optimiser le bilan énergétique.

Les deux étiquettes, énergie et climat, du DPE

Les informations sur la consommation énergétique des équipements du logement sont résumées sur deux étiquettes : une étiquette Énergie et une étiquette Climat. Ces étiquettes sont des codes couleur et lettres qui permettent de classer la performance énergétique du logement d’après une échelle d’évaluation à sept classes : de A à G.

Pour l’étiquette énergie, la classe A code couleur vert indique que le bâtiment est économe tandis que plus on tend vers le rouge classe G, plus le bâtiment est énergivore. Des travaux d’isolation ou de rénovation d’équipements sont à prévoir.

L’étiquette Climat est associée à la couleur violette. Une couleur plus claire codé A indique que le bâtiment est peu polluant, tandis qu’une couleur violette plus foncée tendant vers la lettre G indique une émission de gaz polluant élevée. Le couplage de votre énergie habituelle avec des sources d’énergies renouvelables comme le bois ou le gaz naturel est une bonne alternative.